Assurance vie ou PER : quel impact fiscal à la retraite ?

Assurance vie ou PER : quel impact fiscal à la retraite ?

4.9/5 - (9 votes)

Il est essentiel de préparer sa retraite avec les bons placements financiers. Deux produits d’épargne se démarquent souvent par leur attractivité fiscale : l’assurance vie et le Plan d’Épargne Retraite (PER). Pourtant, ces deux instruments présentent des différences notables en termes d’imposition. Alors, quel est le meilleur choix pour optimiser la fiscalité à la retraite ? Cet article vous donne toutes les clés pour comprendre et choisir entre assurance vie et PER.

Comprendre les bases : assurance vie vs PER

L’assurance vie: un outil d’épargne polyvalent

L’assurance vie est avant tout un produit d’épargne très prisé par les Français. Elle offre une grande flexibilité, permettant à l’épargnant de réaliser des versements libres ou programmés sur différents types de supports (fonds en euros, unités de compte). En plus, elle bénéficie d’une fiscalité avantageuse notamment en cas de rachat après 8 ans.

Le PER: une solution dédiée à la préparation de la retraite

Le Plan Épargne Retraite (PER) a été créé pour encourager l’épargne long terme en vue de la retraite. Il propose trois compartiments correspondant aux trois formes d’épargne retraite existantes : individuelle, collective et obligatoire. Les sommes versées sont bloquées jusqu’à la retraite, à l’exception de cas précis prévus par la loi.

  • L'épargne retraite: Le nouveau Plan d'épargne retraite (PER), son architecture, sa mécanique, sa fiscaltié, sa gestion financière. Les nouveautés de retraites chapeaux
  • LE PLAN EPARGNE RETRAITE (PER): Les nouveautés dans le cadre de la Loi Pacte
  • Le Plan d'Epargne Retraite (PER) (Gérer ses finances et sa vie)
Après cette première présentation, abordons maintenant le sujet épineux des avantages fiscaux.

Fiscalité à l’entrée : avantages immédiats du PER

Des déductions d’impôt intéressantes pour le PER

Avec le PER, les cotisations versées pendant la phase d’épargne sont déductibles du revenu imposable. C’est un avantage non négligeable qui peut alléger significativement l’impôt sur le revenu de l’épargnant.

L’assurance vie: aucune déduction possible

Contrairement au PER, l’assurance vie ne permet pas de déduire les sommes versées de son revenu imposable. Toutefois, elle présente d’autres atouts en termes de fiscalité, notamment lors de la sortie.

Comme nous venons de le voir, chaque produit a ses propres attraits en matière de fiscalité à l’entrée. Mais qu’en est-il lors de la sortie ?

Lire plus  Résilience financière : le rôle capital d'une réserve économique solide

Fiscalité à la sortie : ce qui vous attend à la retraite

Le PER: des prestations soumises à l’impôt sur le revenu

Lorsque vous sortez vos fonds du PER sous forme de rente ou de capital à la retraite, ces sommes sont imposables au titre de l’impôt sur le revenu. Il faut donc prendre en compte ce paramètre dans la planification de sa retraite.

L’assurance vie: une fiscalité allégée à la sortie

En revanche, avec l’assurance vie, les rachats effectués après 8 ans bénéficient d’un abattement annuel qui peut rendre la fiscalité très attrayante. De plus, en cas de décès du souscripteur, les capitaux transmis aux bénéficiaires peuvent être exonérés de droits de succession dans certaines limites.

Le choix entre assurance vie et PER dépend donc également de votre situation personnelle au moment du départ à la retraite. Mais il y a un autre critère à considérer : le niveau de souplesse et de disponibilité des fonds.

Souplesse et disponibilité des fonds : l’atout de l’assurance vie

Souplesse et disponibilité des fonds : l'atout de l'assurance vie

PER : un blocage des fonds jusqu’à la retraite

Avec le PER, vos capitaux sont bloqués jusqu’à votre départ à la retraite. Certains cas exceptionnels permettent un déblocage anticipé, comme l’acquisition de la résidence principale ou une situation difficile (invalidité, surendettement…).

Assurance vie : une disponibilité permanente des fonds

L’un des principaux atouts de l’assurance vie est sa liquidité. Vous pouvez effectuer des retraits (appelés « rachats ») quand vous le souhaitez sans avoir à justifier d’un motif particulier. C’est un avantage important pour ceux qui souhaitent conserver une certaine souplesse dans leur épargne.

La flexibilité de l’assurance vie est donc un atout à considérer. Mais qu’en est-il de la succession et la transmission ?

Succession et transmission : trouver le meilleur véhicule fiscal

Succession et transmission : trouver le meilleur véhicule fiscal

PER : des contraintes en cas de décès

En cas de décès du titulaire, les sommes épargnées sur un PER sont transmises aux héritiers. Cependant, elles seront soumises aux droits de succession, ce qui peut potentiellement représenter une charge fiscale importante.

Assurance vie : une fiscalité avantageuse pour la transmission

L’assurance vie présente un intérêt majeur en termes de transmission de patrimoine. En effet, en cas de décès du souscripteur, les capitaux peuvent être transmis aux bénéficiaires désignés hors droit de succession, dans certaines limites. De plus, il est possible de modifier à tout moment les bénéficiaires.

Au vu des éléments précédents, le choix entre assurance vie et PER pourrait sembler complexe. En fait, tout dépend du profil d’épargnant que vous êtes.

Choisir selon son profil d’épargnant : entre rentabilité et sécurité

Choisir selon son profil d'épargnant : entre rentabilité et sécurité

Le profil sécuritaire : privilégier l’assurance vie

Pour ceux qui souhaitent conserver une épargne disponible et sécurisée, l’assurance vie peut s’avérer être le choix idéal. Ses nombreux avantages fiscaux en font également un outil précieux pour la transmission patrimoniale.

Lire plus  Calculer sa future pension de retraite : méthodes et outils

Le profil orienté rendement : opter pour le PER

Si vous êtes prêt à immobiliser votre épargne jusqu’à la retraite et que vous recherchez une rentabilité potentiellement plus élevée, le PER peut être une option intéressante. De plus, ses avantages fiscaux immédiats peuvent permettre de réaliser des économies d’impôt importantes.

Pour résumer, l’assurance vie et le PER sont deux outils d’épargne aux caractéristiques bien distinctes. Le choix entre ces deux produits repose sur plusieurs critères comme la disponibilité des fonds, la fiscalité à l’entrée et à la sortie, ainsi que la transmission du patrimoine. Il est essentiel de bien comprendre ces différentes dimensions avant de faire son choix.

Retour en haut