Personne ne se soucie autant de votre argent que vous

Si vous voulez avoir des finances personnelles saines, vous devez intégrez rapidement une règle essentielle. De plus, cette règle vous sera utile sur la durée si vous voulez préparer efficacement votre retraite ou si vous visez l’indépendance financière.

Cet article initie la série Les commandements de vos finances personnelles.

personne-ne-se-soucie-autant-de-votre-argent-que-vous

En matière de finances personnelles et d’indépendance financière, il y a un point essentiel dont il faut que vous soyez conscient et persuadé.

C’est le point suivant :

Personne ne se soucie autant de votre argent que vous.

Le schéma classique est de demander conseil à son entourage et / ou à son banquier, puis de confier son argent et les décisions importantes à son banquier, voire à un gestionnaire de fonds.

Regardons ces 2 interlocuteurs : votre entourage et votre banquier.

Méfiez-vous de votre entourage

Votre entourage vous veut très certainement du bien. Je n’en doute pas absolument pas.

Mais a-t’il les compétences nécessaires pour vous conseiller ou la réussite financière pour étayer ses conseils ? De plus, fait-il lui-même avec son propre argent ce qu’il vous conseille de faire ?… Bien souvent, la réponse à ces 2 questions est la même : non.

C’est un peu comme lorsque ma belle-mère me demande des conseils en achat automobile, alors que je n’y connais absolument rien.

De plus, même s’il a une expérience quelconque pour étayer ses propos, son expérience reste un cas particulier dont il ne faut pas faire une généralité.

Si je devais écouter mon voisin qui s’est lancé dans l’immobilier de location, tous les locataires sont des voleurs et il ne faut surtout pas se lancer dans l’immobilier.

Bien sur, si un membre de votre entourage, famille ou ami, travaille dans le domaine financier, vous auriez tort de vous en priver. Mais même dans ce cas …

Même si votre entourage vous veut du bien, ses conseils ne sont pas ceux à écouter en priorité.

Méfiez-vous de votre banquier

Quant à votre banquier …

Vous vous imaginez sûrement qu’ayant plus de formation et d’informations, d’expérience et d’outils à sa disposition, il sera forcément de bon conseil.

Cela n’est pas complètement faux. Mais cela reste quand même à prendre avec précaution. Cependant, il y a un aspect essentiel à considérer …

Ce que vous oubliez, c’est que votre banquier a une double casquette. La première, c’est celle de conseiller. C’est du fait de cette casquette que vous venez le voir. Mais vous oubliez sa seconde, celle de commercial de son employeur, votre banque. La pertinence de ses conseils est donc suspecte, car il changera au moins autant à défendre les intérêts de son employeur que vos propres intérêts.

La vérité, même s’il ne vous en veut pas personnellement, c’est qu’il ne se soucie pas vraiment de votre argent en particulier …

La seule personne qui se soucie vraiment de votre argent

En fait, il n’y a qu’une seule et unique personne qui se soucie vraiment de votre argent. Et une seule personne a qui vous pouvez vraiment vous fier.

Cette personne, c’est vous. Car, au risque de me répéter, vous êtes la seule personne qui se soucie vraiment de votre argent.

Bien plus qu’un simple conseil, il s’agit là du point essentiel à ne jamais perdre de vue. Comprendre cela puis faire le nécessaire, voilà certainement la décision la plus importante que vous pouvez prendre pour la santé de vos finances. Cela aura un impact direct sur toutes les décisions et les actions que vous entreprendrez pas la suite.

Je suis sur que votre pessimisme s’emballe et que les objections s’emballent :

  • je n’y connais rien ;
  • c’est risqué ;
  • cela me prendra du temps ;

L’objet de cet article n’est pas de répondre à chacune de ces objections. Je le ferai dans des articles dédiés. Mais si je l’ai fait, il n’y aucune raison que vous ne pouviez pas le faire.

La suite ?

À partir du moment où vous décidez d’être le maître de vos finances, il y a 3 activités essentielles que vous devez toujours mener :

  1. Formez-vous. Comprendre l’argent et ses mécanismes, apprendre à gérer son argent, aujourd’hui, ce n’est pas compliqué. Les livres et blogs de qualité ne manquent pas.
  2. Commencez rapidement par la base : établissez un budget, maîtrisez vos dépenses et constituez un fonds de précaution. Puis investissez modérément, augmentez doucement les montants impliqués et et variez les supports pour augmenter votre patrimoine.
  3. Faites le suivi régulier de l’état de vos finances puis prenez les décisions nécessaires pour corriger le tir.

Conclusion

On ne peut pas se passer intégralement d’une banque. Mais lui céder complètement le contrôle de vos finances personnelles n’est pas une bonne chose.

Être capable de prendre des décisions éclairées est l’une des meilleures choses que vous pouvez faire pour votre avenir financier et votre indépendance financière.

Ce blog ainsi que bien d’autres sont là pour ça.

Crédit photo : charlotte henard

Vous aimez ? Partagez !

Click Here to Leave a Comment Below

Nicolas@Banqueenlignecomparatif

Si je me réfère à toutes les informations qui sont citées ci-dessus, la formule gagnante pour ses propres finances seraient d’opter pour une banque en ligne qui laisse au client une grande liberté quand à l’utilisation de son argent. Non seulement c’est pratique, mais les solutions en ligne pour investir et faire fructifier son argent sont multiples.Là où il faut faire attention, c’est sur le choix de la banque en ligne.

Reply
    Grégory

    @Nicolas: Ici, mon propos n’est pas de faire l’éloge des banques en ligne. Même si j’en suis un utilisateur satisfait :-)

    Passer à une banque en ligne peut être une bonne solution pour se défaire définitivement d’un conseiller. Mais rester dans une banque traditionnelle est tout à fait envisageable si ses services, produits et frais vous conviennent et si vous ne laissez pas votre conseiller tout décidé pour vous.

    Reply
Leave a Reply:
dictum ultricies eget facilisis non adipiscing libero.