Comment gagner de l’argent avec un site internet en 2019 : les méthodes les plus rentables

Il n'y a pas que le travail rémunéré traditionnel ​pour gagner de l’argent. Il est aussi possible de gagner de l'argent  avec un site internet. Faisons le tour des méthodes les plus rentables  en 2019. Petit mode d'emploi ​inclus.

More...

Cet article est un article invité rédigé par Nassim Amisse.

​De plus en plus de personnes se lancent dans la création d’un site web, et vous vous demandez si ça peut vous convenir à vous aussi.

Vous y réfléchissez à deux fois avant de vous lancer.

Et vous avez raison, car il vous est difficile de répondre à la question clé.

Comment peux-t'on ​gagner de l’argent avec un site internet en 2019 ?

Il est clair que c’est une question large qui demande… Des réponses claires.

Idéalement, il existe plusieurs façons de gagner de l’argent. Mais ce qui vous attire, c’est créer un site internet et gagner de l'argent avec.

On décortique tout ça ensemble ? C’est tout à fait l’objectif de cet article.


Comment gagner de l’argent avec un site internet : inventaire rapide

​Si vous vous êtes déjà renseigné sur le sujet, vous savez qu’il existe plusieurs manières de monétiser un site web.

Ceci implique que vous aurez à trier les opportunités des pièges.

Pour débuter, il vous faut faire la différence entre deux types de sites web : les blogs et les sites e-commerce.

Chacun des types joue un rôle distinct, et vous demandera des plans d’actions différents.

  • ​Un blog a pour but premier de partager du contenu qui vous permettra de vendre ensuite. 
  • ​Un site e-commerce expose des produits afin de les vendre. 

​La notion de contenu a une ​importance particulière. Celle du temps que vous devrez consacrer à le préparer.

​Comment utiliser un blog pour gagner de l’argent ?

Petit inventaire.

Vendre les produits des autres : l’affiliation

Vous êtes chargé de promouvoir des produits que vous ne vendez pas vous-même. Vous avez une commission si vous êtes la source d’une vente.

Votre mission consiste seulement à diriger des clients vers la page du vendeur.

Pour les produits virtuels tels que les formations et les e-books, les commissions sont en moyenne de 50%.

Développer vos propres produits et les vendre

De nos jours, le développement de produits virtuels est devenu très accessible. La clé est de savoir résoudre le problème de votre audience.

Ce qui est très avantageux, serait de recruter des affiliés pour promouvoir vos produits.

Proposer du coaching

Certainement le moyen le plus basique pour monétiser un site lorsqu’on débute. Si vous êtes expert dans un domaine qui peut aider les gens qui vous suivent, vous pouvez leur proposer des séances de coaching.

Faire du MLM

​Le MLM (Marketing de Réseau) est un concept assez ancien, qui connaît toujours un gros succès, même si beaucoup s’en méfient !

Le principe est simple. Vous prenez un abonnement pour un produit ou un service que vous utilisez. Vous recrutez ensuite de nouveaux vendeurs pour le compte de l’entreprise en question.

Et forcément, vous toucherez des commissions sur les ventes qu’ils réalisent et … sur les ventes des vendeurs qu’ils ​recruteront !

C’est pour cela qu’on parle de marketing de réseau.

Et à partir du moment ou le produit est bien réel, ce n’est pas une arnaque

Un blog vous permettra de :

  • parrainer plus facilement, en attirant sur votre blog des futurs vendeurs potentiels
  • proposer vos formations dans le domaine du MLM et du blogging à ceux qui seront intéressé également par ce système.

Vendre vos propres produits physiques

Si vous possédez déjà vos produits, une boutique en ligne vous permettra de faire encore plus de ventes.

Sur une boutique en ligne, on retrouve plus souvent des produits physiques, même s’il arrive qu’on tombe sur des produits virtuels.

Vous connaissez peut-être Amazon FBA. Ce service vous permet de confier à la multinationale une part de votre chaine logistique. Il vous suffira de leur envoyer vos produits.

Vendre des produits physiques qui ne vous appartiennent pas : le dropshipping

Le mécanisme du Dropshipping est simple. Vous présentez des produits -qui ont préalablement été choisis par vos soins-, sur votre boutique.

Une fois que vous aurez une commande, vous pourrez alors commander à votre tour auprès de votre fournisseur.

Il n’y a donc aucun stock à gérer, et vous ne prenez aucun risque financier.

Seulement, vis-à-vis de votre client, vous êtes le seul responsable de la vente. Ce sera donc à vous de gérer le service après vente en cas de pépins.

​Les business models à éviter (au début)

Le Pay Per Click

Ici aussi, le principe est simple à comprendre. Vous mettez des publicités sur votre site, celles de Google par exemple. Vous serez rémunérés en fonction du nombre de clics que vous aurez générés.

Seulement…

Cette activité devient rentable lorsque vous générez beaucoup de clics, mais pour cela il faut déjà avoir du monde sur votre propre site. Et quand on débute, c’est ce qui est le plus long à obtenir.

Les chaines YouTube

Il devient facile de remarquer le nombre de chaines youtube et avec eux, ces youtubeurs à succès.

Seulement…

Démarrer une chaine youtube, c’est un gros investissement en termes de temps et de quantité de travail. Il est nécessaire aussi d’apporter de la valeur à travers votre contenu, et apprendre à se démarquer des autres.

Les articles sponsorisés

Ici, vous êtes payés pour la publication d’articles de promotion pour des services ou produits ou sites web.

Vous pouvez rédiger ces articles, mais ils peuvent aussi provenir directement de vos sponsors.

Seulement…

Il est extrêmement difficile de monter un business dont les articles sponsorisés sont le pilier. Dans le meilleur des cas, cela peut contribuer à vos bénéfices.

Les deux seules approches qui méritent votre attention​

Vu tout ce que nous avons cité, il vous est compliqué de choisir parmi toutes les possibilités.

Cependant, une variable importante va vous aider à trancher : le temps que vous avez.

Lorsque vous vous lancerez sur internet, vous aurez quantité de choses à faire et le temps vous fera rapidement défaut.

Donc, voici ma recommandation :

Ne développez pas et ne vendez pas vos propres produits.

Vous aurez tout le loisir de le faire lorsque votre projet sera bien implanté. Il est inutile de commercialiser un produit ou une formation si personne ne vous connaît (encore).

Si vous optez pour l’e-commerce, le défi sera d’améliorer vos taux de conversion afin de faire le plus gros profit possible.

Pour cela vous devrez dénicher les meilleurs produits, les proposer aux meilleurs prix, peaufiner vos arguments de vente… Vous devriez donc éviter de prendre un risque financier en achetant en amont un stock ou en développant votre propre produit.

La seule question qui en découle est :

Affiliation ou dropshipping ?

C’est pour cela qu’on va s’intéresser aux principes de bases, comment trouver une idée de projet, les pièges à éviter, et les outils à utiliser.

Comment créer un blog et faire de l’affiliation

L’affiliation : principe de base

Votre mission est de réaliser des ventes sur des produits qui ne vous appartiennent pas, et vous percevrez une commission sur chaque vente.

Pour cela, vous devez diriger des clients potentiels sur le site du vendeur via votre lien d’affilié.

Vous remarquerez que le trafic est LA variable clé lorsque vous aurez monté votre blog d’une façon effective.

Vous devez d’abord trouver une idée et des produits à promouvoir.

Comment faire pour trouver une idée ?

Vos passions et vos connaissances sont-elles monétisables ? Votre expertise peut-elle aider d’autres personnes à résoudre un problème ? Si c’est le cas, vous êtes déjà bien partis.

Vérifiez s’il existe déjà des sites web dans votre thématiques, qu’ils soient francophones ou anglophones.

Vous inspirer d’un site web existant

Si en surfant sur le web, vous tombez sur un site qui vous paraît faire de l’affiliation de la bonne manière, tant mieux. Le but du jeu sera de vous en inspirer afin de recréer un schéma qui fonctionne, sans pour autant tout copier.

Trouver des produits qui se vendent 

Il vous faudra en priorité dénicher des produits de renom, ensuite construire un blog autour de cette thématique (s’il n’y a pas trop de concurrence).

Où trouver des produits à promouvoir

En commençant l’affiliation, il serait mieux de ne pas débuter par Amazon ou des produits physiques. Votre trafic ne sera pas considérable, et la commission faible. Ne gaspillez pas votre temps ici.

Les pièges à éviter impérativement

Erreur n°1 : Ne pas étudier son marché

Autant qu’il soit important de trouver une idée et un produit. Il est d’une importance toute aussi capitale de repérer vos concurrents potentiels et de connaître leurs stratégies.

Ne sautez pas cette étape. Prenez votre temps pour réfléchir votre projet et l’apprêter convenablement.

Erreur n°2 : Prendre les gens pour des idiots

Si vous souhaitez percer en affiliation, vous devez d’abord penser à apporter de la valeur. Beaucoup de valeur même.

Ne partagez jamais du contenu médiocre. Ne recommandez jamais un produit que vous ne connaissez pas uniquement pour vous faire rémunérer.

Erreur n°3 : Se lancer sur trop d’opportunités à la fois et être irrégulier

Faire connaître son blog et pouvoir en vivre demande de la préparation mais aussi un investissement en termes de temps. Vous éparpiller sur plein d’opportunités en même temps est la façon la plus sûre de ne pas atteindre vos objectifs.

Erreur n°4 : Un mauvais choix de marché

Le marché sur lequel vous souhaitez vous positionner devra satisfaire quelques critères pour que cela reste rentable pour vous :

  • ​Pas trop large.
  • ​Ni trop petit.
  • ​Vous adressez à des personnes aptes et disposées à acheter ce que vous leur proposez.

Comment mettre en place mon blog ?

Plusieurs options se présentent à vous :

Option 1 : Mettre en place un blog avec WordPress

WordPress se place depuis plus de dix ans comme le leader sur le marché des systèmes de gestion de contenu.

Il se présente comme un tableau de bord standard qui vous permettra de gérer la forme et le contenu de n’importe quel thème WordPress.

Ce qui fait sa force ? Il est gratuit.

Ce qui accentue sa force ? Sa communauté.

Le web regorge de tutoriels vous expliquant tout ce que vous devez savoir et faire. Vous pourrez aussi implanter plein de plugins qui renforceront votre site web, gratuitement !

Cependant, vous aurez besoin de quelques fonctionnalités payantes.

​Généralement, vous devrez débourser entre 150 et 300 euros par an pour un site WordPress.

Option 2 : Mettre en place un blog avec Builderall (et d’autres outils similaires)

Builderall ​compense l’inconvénient principal que présente WordPress. C’est un tout en un. Vous n’aurez plus besoin d’investir dans des plugins et autres applications complémentaires. Builderall intègre le tout en amont : Blog, tunnel de vente, boutique, autorépondeur, webinaire…etc

 Il vous donne également l’avantage de pouvoir façonner le design de votre site, sans passer par un système d’administration qui ne vous permet de visualiser les changements qu’une fois que vous les aurez enregistrés.

Il faut compter une somme fixe de 300 euros par an.

Mais il y a un mais.

En optant pour ce type de solutions, vous n’êtes pas maître à bord. Le choix des outils ne vous appartient pas. Si vous souhaitez vous désinscrire. Vous perdez tout votre travail. Et ça ce n’est pas cool.

Comment mettre en place une boutique et faire du dropshipping

Dropshipping : principe de base

Le business model du dropshipping est assez simple à saisir.

  • ​Vous choisissez vos produits chez un fournisseur.
  • ​Vous les mettez en vente sur votre boutique.
  • ​Vous passez commande chez le fournisseur seulement une fois que vous aurez une commande.
  • ​Le fournisseur s’occupe de livrer votre client, mais vis-à-vis de ce dernier vous êtes son unique interlocuteur.
  • ​Vous êtes donc responsable de votre service après-vente.

Donc, vous ne prenez pas de gros risque en investissant dans un stock.

Trouver une idée

La meilleure méthode pour vous inspirer est de vous balader sur des sites comme Amazon, eBay ou Leboncoin. N’hésitez pas à examiner toutes les catégories pour dénicher des idées de produits.

Où trouver des produits ?

La source la plus appréciée par les dropshippeur reste sans aucun doute Aliexpress, filiale du géant Alibaba.

Mais il existe aussi quantité d’autres fournisseurs.

Les pièges que vous devez éviter à tout prix

Erreur n°1 : Ne pas bien gérer l’après-vente

C’est à vous de solutionner les soucis éventuels qu’il peut rencontrer. Vous devrez entre autres assurer le suivi avec votre fournisseur, mais aussi gérer les clients insatisfaits. Vous y risquez votre réputation !

Erreur n°2 : Mauvais choix de fournisseur

Outre vos produits, la qualité de votre fournisseur jouera un rôle capital dans la réussite de votre boutique. Prenez votre temps dans cette étape.

Erreur n°3 : Ne pas avoir de notions financières

Vous aurez quelques calculs à faire. Notamment la marge que vous devez faire pour couvrir vos dépenses, ainsi que ces dépenses elles-mêmes comme les frais de publicités ou de livraison.

Erreur n°4 : Négliger votre référencement

C’est une bonne stratégie d’investir dans la publicité. Mais générer du trafic naturel à partir de moteurs de recherches comme Google, c’est beaucoup plus intéressant. Vous devrez donc soigner votre site vis-à-vis des facteurs importants pour le référencement.

Erreur n°5 : Dépendre que d’un produit

Pouvez-vous vous permettre de tout risquer sur un seul produit ? Et si votre fournisseur décide d’arrêter de le commercialiser ?

Erreur n°6 : Lâcher prise

Ne pensez pas faire un chiffre d’affaire astronomique dès vos débuts. Il y aura une phase d’apprentissage inévitable. Gardez en tête que vos échecs vous permettront d’adapter votre stratégie.

Comment mettre en place une boutique e-commerce

Vous avez l’embarras du choix.

Décortiquons ensemble les principales offres :

Option 1 : Mettre en place une boutique e-commerce avec WordPress/Woocommerce

WordPress, l’outil leader dans le monde du blogging, propose également ses services dans le monde de l’e-commerce.

Pour mettre en place une boutique avec WordPress, vous devez :

  • ​Choisir un thème préconfiguré pour votre boutique
  • ​Installer Woocommerce pour la gérer. Le plugin est gratuit, mais beaucoup d’extensions sont payantes.

Option 2 : Utiliser un CMS (Prestashop)

Prestashop est l’équivalent de WordPress dans le domaine du e-commerce. C’est un CMS (Content Manager System) gratuit.

Vous pouvez aussi choisir de prendre un abonnement sur le site Prestashop, afin de ne pas avoir à créer et héberger votre site vous-même.

Un de ses avantages est qu’il soit francophone.

Sur prestashop, les thèmes et extensions sont payantes.

Option 3 : Mettre en place une boutique avec Shopify

Shopify est l’outil en vogue depuis un moment.

C’est en partie car il fait office de solution hyper performante et facile à prendre en main.

Avec shopify, vous aurez droit à une boutique pro, des thèmes gratuits et d’autres payants, mais surtout une interface d’administration qui vous permettra de gérer entièrement votre boutique.

Cependant, comme Shopify n’est pas un CMS, votre site restera hébergé par la plateforme.

Vous pourrez néanmoins choisir le nom de domaine de votre boutique.

Option 4 : Mettre en place une boutique avec Builderall (et d’autres outils similiaires)

Nous l’avons dit, l’avantage avec Builderall est qu’il soit un tout en un.

Vous aurez donc à prendre un seul abonnement pouvant vous donner accès à : un blog, un tunnel de vente, une boutique e-commerce. Il dispose également d’autres outils très utiles.

Il y a un inconvénient majeur. Le jour ou vous décidez de vous désabonner, vous laissez tout derrière vous. Vous n’avez pas la possibilité d’enregistrer votre travail pour le réutiliser plus tard ou ailleurs.

Dropshipping/Affiliation : Qui gagne le match ?

Analysons ensemble les données.

Côté investissement de base…

Un point pour l’affiliation.

​Il faudra débourser entre 150 et 300 euros par an pour un blog. Une boutique e-commerce peut être plus coûteuse. Et je ne parle même pas du budget publicité qu’il faudra débourser.

Côté technique…

Un point pour l’affiliation.

Créer un blog est sans doute plus simple que créer une boutique en ligne.

Mais concrètement, le problème technique ne se pose plus avec toutes les solutions qui s’offrent à vous.

Côté gains potentiels…

Un point partout.

Les deux activités peuvent générer des revenus conséquents.

  • ​Pour l’affiliation, lorsque votre blog aura acquis une audience, vous pourrez augmenter votre chiffre d’affaires en proposant vos propres produits et en multipliant les partenariats.
  • ​En dropshipping, quand vous aurez bien implanté votre système, il ne vous restera plus qu’à investir dans la publicité pour faire exploser vos gains. Et vous pourrez toujours créer de nouvelles boutiques.

L’affiliation reste intéressante avec 50% minimum sur les produits virtuels. Le dropshipping, quant à lui a un potentiel moins limité.

Côté rapidité des résultats…

Un point pour le dropshipping.

Avec une boutique e-commerce, vous pourrez générer rapidement vos premiers gains grâce aux campagnes publicitaires. Le référencement jouera également un rôle, mais il prend du temps.

Pour un blog, il faudra attendre au moins 6 mois pour qu’il attire du monde.

A moins évidemment d’investir sur de la publicité payante. Ça sera alors d’autre aptitudes qu’il faudra développer et un autre budget à investir.

Et du coup que faut-il choisir ?

C’est à vous de trancher !

Pour résumer :

  • ​Pour faire de l’affiliation, vous aurez à créer un contenu de qualité et faire connaître votre site, créer un lien de confiance avec vos lecteurs afin qu’ils achètent ce que vous recommendez.
  • ​Pour faire du dropshipping, vous devrez trouver des produits aux meilleurs prix, investir dans la publicité et générer les meilleures marges.

L’investissement et la difficulté de mise en place sont plus importants pour le dropshipping, mais ils vont de paire avec la rapidité de gains.

Que garder de cet article ? 

Vous aviez commencé la lecture de cet article en vous demandant ce qu’il fallait faire pour gagner de l’argent avec un site internet.

Maintenant, vous savez que parmi les différentes options, le dropshipping et l’affiliation restent les meilleurs pour vos débuts.

Deux paramètres régiront votre succès :

Votre choix

Ce sera à vous de choisir un modèle, un marché cible, et des produits à promouvoir.

Prenez votre temps, et faites toutes les recherches nécessaires en amont.

Pensez à voir si votre idée a déjà fait ses preuves. N’essayez pas de réinventer la roue.

Votre capacité à vous retrousser les manches

Vous devrez vous investir à 200% dans votre projet.

Consacrez le temps qu’il faut à votre site, persévérez, n’abandonnez pas, et par-dessus tout, ne vous dispersez pas !

​​A propos de l'auteur : Nassim Amisse

Je suis Nassim Amisse, marié, deux enfants et web entrepreneur à temps plein (Plus d’information me concernant ici).

Je vis des revenus que me procurent mes différents sites web et je bosse de chez moi. Je suis notamment à l’origine de la Caverne DLP (un site de ressources en droits de label privé) et surtout d’un super blog sur le
travail à domicile.

Vous aimez ? Partagez !

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply:
elit. sit felis nec ut Donec diam dolor