Comment mon épargne de précaution a sauvé mes fêtes de fin d’année

Écrit par Grégory | Mis à jour le 11 septembre 2020 | 4 commentaire(s)

Mes fêtes de fin d’année ont failli être gâchées. Ou du moins gravement perturbées. Heureusement, mes bonnes habitudes financières m’ont aidé à sauver mes fêtes de fin d’année. Je vous explique comment vous pouvez en profiter tout au long de l’année.

Une épargne de précaution apporte de la sécurité et de la sérénité à votre quotidien.

La fin d’année est toujours une période qui fait mal au porte-monnaie.

Il y a tout d’abord le Trésor Public qui se rappelle à votre bon souvenir. Entre la fin de l’impôt sur le revenu, puis les taxes foncières et/ou d’habitation, ce ne sont pas les sujets qui lui manquent pour vous relancer.

Il y a ensuite les fêtes de fin d’année. Entre les cadeaux, les repas, les déplacements et les vacances de sport d’hiver, là aussi, ce ne sont pas les occasions qui manquent pour dépenser. D’autant que les vacances de sport d’hiver peuvent se poursuivre sur le premier trimestre de l’année prochaine.

La fin d’année peut être d’autant plus difficile, d’un point de vue financier, qu’elle est précédée de la rentrée scolaire, qui est propice aux dépenses (si vous n’en avez pas, vous échappez au moins à ces dépenses :-) ), et, encore plus avant, des vacances d’été. À cette période, on apprécie de se faire plaisir ou de voyager un peu. Encore des dépenses …

Bien sur, il est possible de dépenser malin ou de rester modéré dans ces dépenses. Mais le propos de l’article n’est pas là.

Ce dont je parle jusqu’à présent, ce sont les dépenses prévues ou prévisibles.

Car il y a aussi les dépenses imprévues

Me concernant, cette fin d’année a été féconde en dépenses imprévues. Et elles furent placer sous le signe de l’eau :-)

En effet, à mon domicile, ont successivement rendu l’âme le circuit de refroidissement de la voiture, le sèche-linge, le ballon d’eau chaude et le lave-linge. Je passe sous silence une autre petite réparation automobile qui, elle, est restée sobre.

Tous ces appareils ont été remplacés. Autant le sèche-linge n’est pas indispensable, autant un ballon d’eau chaud apporte un vrai confort en cette saison. Quant à se passer définitivement d’un lave-linge … Et vu où j’habite, il en est de même pour la voiture.

Mis bout à bout, ces 4 dépenses, toutes imprévues, s’élèvent à près de 4000€. Ce qui fait quand même une jolie somme.

Cela pourrait mettre en péril mes finances et les festivités de cette fin d’année.

Pourtant, il n’en sera rien.

J’ai en effet dans mon arsenal de finance personnelle 2 outils très efficaces. 2 outils que je vous conseille fortement d’ajouter à votre propre arsenal.

Mais quels sont-ils ?

Ce sont tout simplement :

  • un budget prévisionnel ;
  • une épargne de précaution

Ces 2 outils s’occupent l’un des dépenses prévues, l’autre des dépenses imprévues.

Un budget prévisionnel

Un budget prévisionnel est un plan de vos dépenses récurrentes et prévues.

Faire un budget, ça a plutôt mauvaise réputation. Et il est vrai que « faire ses comptes », c’est fastidieux. Du moins, ça l’était. Car aujourd’hui, l’outil informatique est arrivé à votre secours pour vous simplifier et vous faciliter la tâche. Et par conséquent votre vie financière.

Votre plan des dépenses récurrentes et prévues n’a pas besoin d’être précis à l’euro près, suivi au centimes près et pisté à la journée. Vous pouvez vous contenter d’arrondir successivement à la cinquantaine supérieure, à la dizaine supérieure et au mois.

L’essentiel est de connaître vos habitudes de consommation et vos postes de dépenses principales.

Mais pourquoi faire cela ?

Pour 2 raisons essentielles :

  • limiter vos dépenses inutiles et réorienter ces sommes vers des dépenses utiles ou significatives pour vous ;
  • alimenter une épargne de précaution pour absorber les coups durs.

De plus, hormis cette épargne de précaution, dont je parle en-dessous, avoir un budget global vous permet aussi de prévoir plus facilement un budget ciblé pour financer vos projets ou investir : achat immobilier, assurance-vie, PEA, …

Une épargne de précaution

Une épargne de précaution est une somme d’argent disponible et utilisée uniquement pour les dépenses imprévues ou les cas de force majeure.

Histoire de ne pas laisser cet argent dormir inutilement, il est conseillé de le placer sur un Livret A ou un Livret de Développement Durable (LDD). Les taux ne sont pas élevés. Mais ils sont suffisants pour compenser l’inflation. Et le but de ces livrets est bien celui-ci, et pas de faire un investissement.

Lorsque la somme en épargne de précaution devient trop importante, vous pouvez décider de passer à l’étape suivant, à savoir placer votre argent ou prévoir le financement d’un projet. Ce n’est plus le sujet de l’article. Mais vous voyez qu’un épargne de précaution, c’est doublement pratique :-)

Conclusion

La morale de mes mésaventures de cette fin d’année, c’est qu’une épargne de précaution, c’est à la fois utile et rassurant. Sans elle … Et bien j’aurais difficilement pu faire face ! Ou alors, j’aurais du faire des choix forcés. Là, ça na pas été le cas.

Et pour créer, alimenter et reconstituer une épargne de précaution, rien de tel qu’un budget prévisionnel.

Vous l’aurez donc compris : je vous conseille fortement de vous créer rapidement un budget et une épargne de précaution. Cela apporte de la sécurité à vos finances et de la sérénité à votre quotidien.

Si ce n’est pas déjà fait, faites-le dès que vous avez fini cet article. Et si vous ne savez pas comment faire, je vous explique tout cela dans de prochains articles.

About the author 

Grégory

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

  1. 
    Vous avez pu nous donner des bons exemples à imiter en ce temps de fête, joyeux Noël à vous et bonne fin d’année plein de bonheur, merci beaucoup

    1. @ritah: Oui, j’ai essayé de joindre des exemples concrets et pragmatiques, avec une situation réelle et vécue, pour essayer de montrer le bénéfice d’un fond de précaution et d’un budget.

      Bonne année à vous aussi :-)

  2. Tout à fait d’accord avec vous, même si c’est difficile de faire une économie, le mieux c’est d’épargner auprès d’une banque, une petite somme par semaine ou par mois pourra nous sauver et sans contraintes. Et le plus, on aura des intérêts bancaires.

    1. @Marc:Même si la somme n’est pas importante, l’essentiel est de prendre le pli. Le peu qui aura été mis de coté sera toujours de moins à chercher en cas besoin. Et l’habitude sera là pour les périodes de faste :-)

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

À propos de ce site

Le site de vos finances personnelles.

Pour vous aider à gérer votre budget, économiser votre argent, investir intelligemment.

Pour gagner votre indépendance financière.

Les livres que je vous recommande




Donec non neque. ut risus libero.